• Caressant les feuilles blanches de son stylo,
    Comme le musicien joue de son instrument,
    La musique des mots s'élève, lentement,
    Dans le ciel et mon cœur qui les trouvent si beaux.

    Et, si les livres sont de superbes tableaux,
    Mes pas me mènent dans des musées élégants,
    A chaque page qui se tourne, découvrant
    Les œuvres des peintres et d'écrivains géniaux.

    Un jour, je m'égarais en de douces pensées,
    Contemplant l'océan, l'horizon embrasés
    Par le soleil couchant, la lune qui se lève.

    De même, j'aime me promener, ébloui,
    Dans les romans joyeux et les tristes récits,
    Dans les textes somptueux où se vivent les rêves.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :