• Abysses

    Abysses

    Le bateau de ma vie vogue sur l'océan,
    Ayant quitté le port et dépassé le phare
    Qui lance, à l'horizon, son lumineux regard,
    S'en allant, lentement, vers le soleil couchant.

    Le navire est fragile et les vents, rugissants,
    Racontent le récit des marins qui s'égarent
    Sur les mers du globe, dans l'espoir d'une gloire
    Qu'ils ne trouvent jamais, si ce n'est en rêvant.

    Le ciel est fou de rage et les flots déchainés,
    Quand gronde l'orage qui s'abat, sans pitié,
    Et s'acharne sur mon voilier qui fait naufrage.

    Le jour semble si sombre, au plus profond des flots,
    Où plonge mon âme qui s'enfonce dans l'eau
    Lorsque les abysses caressent mon visage.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :