• Insomnie

    Insomnie

    Fugueuses compagnes de nos nuits sans dormir,
    Les secondes s'en vont, le silence pesant
    De l'obscurité ne peut les retenir, quand
    Elles se pressent vers un meilleur avenir.

    Ils nous tardent, alors, ces rêves à venir,
    Promesse illusoire de souvenirs plaisants,
    Qu'on oublie aussitôt que le réveil, sonnant,
    Met un terme à ce temps passé à réfléchir.

    Encore faudrait-il, pour rejoindre ces lieux,
    Royaume des songes, calmes et merveilleux,
    Arrêter de penser et se laisser aller,

    Que les rares soirs où l'on se trouve vaincu
    Ne soient peuplés de ces cauchemars endiablés
    Qui prennent la place des espoirs disparus.


  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Juillet 2016 à 07:10

    Petit coucou en passant. Ravie que tu restes sur le web. 

    Afin de te retrouver. Je continue ma prospection pour mon projet de réunir les arts et les artistes peu connus. C'est ardu, c'est long, mais cela me tient à coeur. 

    Nos espoirs sont toujours là !! avec un coup de baguette magique .... 

    Et les silences dorés deviendront lumière... 

    Bonne continuation à toi. 

    A bientôt. 

    Axelle Perrève 

    sur Facebook aussi. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :