• Maison de poupée

    Maison de poupée

    Le soleil, au dehors, s'est trouvé allumé,
    Éclairant la maison, belle et grande demeure,
    Où la vie s'anime, tout en rêve et douceur,
    Comme se lève cet homme au rez de chaussée.

    Une femme nourrit son enfant au premier,
    Alors que son mari est parti, de bonne heure,
    Aider la dame âgée du second, le docteur
    Lui ayant demandé de rester alitée.

    Et la nuit tombe quand la lumière s'éteint.
    Les résidents dorment, attendant le matin.
    Puis, un jour, l'oubli frappe et plonge, dans le noir,

    Les
    âmes qui pleurent les souvenirs perdus,
    Qui renaissent, soudain, quand je ressors, ému,
    La maison de poupée rangée dans le placard.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :